• Suivre Linkedin
  • Suivre Twitter
  • Suivre sur Youtube
  • Suivre les Flux RSS
Page d'accueil - À propos - Nos Références

Nos Références

Création, modernisation, pérennisation, exploitation des réseaux de chaleur ; recours croissant aux énergies locales renouvelables et de récupération, les projets de ENGIE Réseaux se multiplient. Quelques réalisations.

ARCUEIL-GENTILLY : création ex nihilo du réseau de chaleur

ArGéo constitue le 1er forage d'un doublet géothermal réalisé en Île-de-France depuis plus de 30 ans. En 2015, la centrale géothermique fournira 60% des besoins en énergie du réseau, évitant ainsi le rejet dans l'atmosphère de 14 600 tonnes de CO₂par an, soit l’équivalent des émissions annuelles de 8 000 véhicules. D’une puissance totale de 50 MW, le réseau ArGéo alimentera en chauffage et en eau chaude l’équivalent de 10 000 logements (équipements publics, immeubles collectifs et entreprises) sur un réseau de 15 km.

IVRY : géothermie ET SECOND RESEAU DE CHALEUR

La construction d’un doublet géothermal au cœur du nouvel éco-quartier Confluences pour alimenter son réseau de chaleur ainsi que la réalisation d’une connexion entre ce réseau et les réseaux existants en centre-ville vont permettre de fournir dès 2016 une chaleur de faible empreinte environnementale : 67% d’énergie renouvelable et de récupération dans les réseaux de chaleur de la ville. Géotelluence couvrira les besoins en chauffage et eau chaude de 12 000 équivalents logements et 600 000 m² d’équipements et locaux d’activités.

SAINT-DENIS : UNE seconde chaufferie biomasse POUR passer de 25 à 50% d'ENR dans le mix d'UN des plus grands réseaux de France

Sur le site actuel d'une chaufferie gaz, le Fort de l'Est, cette seconde chaufferie bois du réseau de Plaine Commune Energie va permettre d'atteindre 50% d'Energie Renouvelable et de Récupération sur le réseau. Long de 67 km, il pourra alimenter en 2016 l'équivalent de 44 000 logements en chaleur renouvelable. 90 000 tonnes annuelles de bois seront consommées et pourront ainsi éviter le rejet dans l'atmosphère de 56 250 tonnes de CO₂.

REIMS : la filière bois énergie créatrice d’emplois

Constituée de deux chaudières de puissance unitaire de 5 MW, la nouvelle chaufferie de Reims mise en service par ENGIE Réseaux utilise 20 000 tonnes par an de bois énergie, dont 90 % en provenance de la région. La valorisation de la filière bois-énergie a permis la création de 10 emplois et la réduction des émissions de CO₂ de 12 000 tonnes par an.

CHALON-SUR-SAONE : une 3ème chaufferie bois pour atteindre les 50% d’énergies renouvelables

2013 a représenté une étape importante dans le grand projet de modernisation et d’évolution du réseau de chaleur de Chalon-sur-Saône avec la mise en service d’une 3ème chaufferie biomasse. Ce réseau, long de 27 km, desservant 14 000 logements, livre désormais aux chalonnais de la chaleur constituée à plus de 50% d’énergies renouvelables.

 

Chiffres clés
  • 14 réseaux biomasse
  • 10 réseaux géothermiques
  • 32% d’énergies renouvelables et de récupération dans le mix énergétique
  • 400 000 logements chauffés
Publications