• Suivre Linkedin
  • Suivre Twitter
  • Suivre sur Youtube
  • Suivre les Flux RSS
Actualités

Mise en service du réseau géothermique Ygéo

Mise en service d’YGéo, premier réseau de chaleur géothermique qui témoigne de l’engagement des villes de Rosny-sous-Bois, Noisy-le-Sec et Montreuil en faveur de la transition énergétique

Stéphane Salini, Vice Président de la région Ile-de-France chargé des Finances, Joëlle Colosio, Directrice régionale de l’ADEME Ile-de-France, Jacques JP. Martin, Président du SIPPEREC, Claude Capillon, Maire de Rosny-sous-Bois, Laurent Rivoire, Maire de Noisy-le-Sec, Patrice Bessac, Maire de Montreuil représenté par Gaylord Le Chequer, Adjoint à l’Urbanisme et aux Grands Projets et Vice-président du SIPPEREC, et Pierre Hourcade, Directeur général d’ENGIE Réseaux, Président d’YGéo, ont inauguré ce mercredi 7 décembre, la mise en service du réseau de chaleur géothermique YGéo. Ce réseau, dont la délégation de service publique a été confiée à ENGIE Réseaux pour une durée de 30 ans par le SIPPEREC (Syndicat Intercommunal de la Périphérie de Paris pour les Énergies et les Réseaux de Communication), permet aux habitants des communes de Rosny-sous-Bois, Noisy-le-Sec et Montreuil de bénéficier d’une chaleur de faible empreinte environnementale à un prix maîtrisé dans le temps.                                                                                          

D’une longueur de plus de 10 kilomètres, ce réseau de chaleur géothermique a été conçu pour préserver le cadre de vie des habitants et pour couvrir les besoins énergétiques de plus de 10 000 équivalent-logements sur les trois communes (immeubles collectifs, équipements publics et entreprises).

YGéo se compose de deux puits de forage géothermiques de 1 800 mètres de profondeur chacun, d’une unité de géothermie, d’un réseau de chaleur et de 38 sous-stations. La géothermie et la pompe à chaleur assureront plus de 60 % des besoins annuels du réseau. Les 40 % restants seront assurés par des chaufferies gaz d’appoint. Au total, ce sont plus de 100 GWh qui seront livrés chaque année par le réseau à ses abonnés.

Ce chantier d’envergure a été mené au cœur des villes par plus de 850 personnes qui se sont relayées pendant deux ans, concrétisant ainsi l’ambitieux projet de renouvellement urbain des municipalités concernées.

La géothermie est une énergie locale et durable au service de la transition écologique engagée par les territoires. Cette technologie valorise d’une part, les ressources naturelles du sous-sol francilien (celui de la Seine-Saint-Denis) et permet, d’autre part, de réduire de 15 800 tonnes par an les émissions de CO2, soit presque l’équivalent des émissions annuelles de 8 600 véhicules. 3e source d’énergie renouvelable en France, elle ne produit ni déchet ni pollution atmosphérique. Distribuée via le réseau de chaleur et disponible à un coût maîtrisé, elle constitue une réponse solidaire à la montée de la précarité énergétique. YGéo répond pleinement aux objectifs que les villes de Rosny-sous-Bois, Noisy-le-Sec et Montreuil se sont fixés dans le cadre de leurs Agendas 21 respectifs et dans l’aménagement durable du territoire.

De plus, le recours majoritaire à une énergie renouvelable permet aux usagers de bénéficier du taux de TVA réduit à 5,5 % sur leur facture globale de chauffage.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de relance de la géothermie, initié par la Région Île-de-France dans le Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE). À ce titre, il est soutenu financièrement par le fonds chaleur mis en place par l’ADEME et la Région Île-de-France à hauteur de 7 millions d’euros sur un investissement global de plus de 35 millions d’euros.

 

« À Rosny-sous-Bois, la géothermie s’est imposée avec la force de l’évidence. Elle correspond à la fois aux engagements pris par la commune dans le cadre de l’Agenda 21, mais également aux impératifs de maîtrise et de stabilité des coûts énergétiques imposés par un contexte économique et social difficile. Ce projet ambitieux rejoint par ailleurs la logique pour laquelle nous avons opté dans le cadre du l’évolution de la commune, avec des infrastructures  innovantes en matière de développement durable ».

Claude Capillon, Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-président de Grand Paris Grand Est

 

« Pour Noisy-le-Sec, la géothermie permettra d’alimenter en chaleur des bâtiments communaux situés dans le quartier du Londeau et Stephenson : le groupe scolaire Apollinaire-Rimbaud, la crèche Desnos et la ludothèque. Le réseau de chaleur couvrira les 2/3 de leurs besoins en chauffage, ce qui est considérable. La géothermie s’inscrit pleinement dans le renouveau de ce quartier qui fait l’objet d’un programme de rénovation urbaine et, à l'échelle de la commune, dans la démarche Agenda 21 de la ville. »

Laurent Rivoire, Maire de Noisy-le-Sec, Vice-président de la Métropole du Grand Paris

« Avec ses coûts d'exploitation très faibles, la géothermie est, dans le contexte actuel de crise économique et sociale, une solution efficace pour lutter contre la fracture énergétique et permettre à nos populations qui ont de plus en plus de difficultés à se chauffer de faire face aux coûts toujours plus importants de l’énergie. Pour Montreuil et les Montreuillois, la géothermie est une solution d'avenir qui répond à un double objectif : un objectif social et un objectif écologique ».

Patrice Bessac, Maire de Montreuil

 

« Grâce aux coopérations mises en œuvre, le SIPPEREC a fait émerger des synergies pour développer un grand projet environnemental au service d’un territoire et de ses habitants. Cette production d’énergie renouvelable et locale symbolise un travail de partenariats, indispensable sur des projets aussi complexes que celui-ci. C’est un travail collectif qui nous permet aujourd’hui d’être réunis pour inaugurer cette centrale qui va d’alimenter en chauffage et en eau chaude l’équivalent de 10 000 logements sur trois communes, à un prix maîtrisé dans le temps, et non soumis aux fluctuations des énergies fossiles. »

Jacques JP. Martin, Président du SIPPEREC, Maire de Nogent-sur-Marne, Président du territoire Paris Est Marne et Bois

Publications