• Suivre Linkedin
  • Suivre Twitter
  • Suivre sur Youtube
  • Suivre les Flux RSS
Actualités

Début des forages géothermiques pour convertir le réseau de chaleur de la ville de Dammarie-les-Lys, géré par ENGIE Réseaux

Ce 23 janvier 2017 marque le début des travaux de forage géothermique du réseau de chaleur de Dammarie-lès-Lys baptisé Géodalys et dont la gestion en délégation de service public a été confiée à ENGIE Réseaux le 19 janvier 2016 pour une durée de 27 ans. Une avancée majeure vers la conversion de ce réseau de chaleur, qui sera alimenté à près de 90 % en énergie géothermique. Les premières livraisons de chaleur de source géothermale sont attendues pour le mois d’octobre prochain.

Le forage géothermique constitue toujours une des actions les plus emblématiques et la plus visuelle des étapes de construction du réseau de chaleur. Il est réalisé au moyen d’une machine de 40 mètres de haut, installée en pleine zone urbaine dense qui va forer jusqu’à 1 800 mètres de profondeur. Une opération de haute technicité qui s’étendra jusqu’à la fin du mois d’avril. Cela consiste à réaliser deux forages successifs - appelés doublet géothermique - pour atteindre le Dogger (aquifère situé en Île-de-France entre 1 500 et 2 000 m de profondeur à une température comprise entre 50 et 95°C). Ce forage est le 6e réalisé en 2 ans par ENGIE Réseaux en Ile-de-France. Des études topographiques ont été réalisées en amont pour forer en toute connaissance de cause ; des pré-forages et des opérations de tubages et de cimentations sont accomplies au fur et à mesure que les puits s’approfondissent, pour éviter tout risque d’effondrement, d’interactions avec les nappes traversées et garantir leur parfaite sûreté. La foreuse allie par ailleurs performances techniques et acoustiques afin de limiter les nuisances liées au bruit du chantier.

Transformation, rénovation et forage géothermique de Géodalys d’ENGIE Réseaux apportent une réponse concrète aux engagements de la ville et du territoire d’Ile-de-France en matière d’efficacité énergétique.

En amont du forage, des travaux d’adaptation du réseau de chaleur de Dammarie-les-Lys à la géothermie ont été nécessaires. Ces étapes de conversion des installations existantes ont commencé l’été dernier avec la rénovation de la chaufferie, composée de deux chaudières au gaz naturel qui contribueront pour 10 % au bouquet énergétique total. Une chaudière fioul est conservée uniquement pour assurer l’appoint secours en cas d’hiver très rude. Les équipes d’ENGIE Réseaux, qui ont déjà procédé au changement de la cheminée, des chaudières, de la turbine de cogénération et au démantèlement des cuves de fioul, travaillent actuellement à la rénovation des sous-stations.

Pendant la durée des travaux, les clients du réseau sont alimentés en chaleur et en eau chaude sanitaire grâce aux 3 chaudières gaz, avant d’être connectés à partir du mois octobre prochain sur un réseau de chaleur vertueux fourni à 90 % par une énergie renouvelable. Ce projet de production de chaleur par géothermie s'inscrit dans la démarche environnementale de la ville de Dammarie-les-Lys, engagée depuis plusieurs années à réduire durablement son empreinte environnementale.